Effect of Misalignment between Hospital and Provincial Formularies on Medication Discrepancies at Discharge: PPITS (Proton Pump Inhibitor Therapeutic Substitution) Study

Doson Chua, Eric Chu, Angela Lo, Melissa Lo, Fruzina Pataky, Linda Tang, Ajay Bains

Abstract


ABSTRACT

Background: Medication discrepancies may occur on admission, transfer, or discharge from hospital. Therapeutic interchange within a drug class is a common practice in hospitals, and orders for specific proton pump inhibitors (PPIs) are often substituted with the hospital’s formulary PPI through therapeutic interchange protocols. Rabeprazole is the PPI on the formulary of the British Columbia PharmaCare program. However, different PPIs may appear on the formularies of the province’s hospitals. This misalignment and use of therapeutic interchange may lead to increased rates of medication discrepancies at the time of discharge.

Objective: To evaluate the effect of formulary misalignment for PPIs between St Paul’s Hospital in Vancouver and the British Columbia PharmaCare program and use of therapeutic interchange on the occurrence of medication discrepancies at discharge.

Methods: A cohort chart review was performed to compare discharge discrepancy rates for PPI orders between 2 periods: June 2006 to June 2008, when the same PPI appeared on the hospital and provincial formularies, and July 2008 to July 2010, when the designated PPIs differed between the hospital and provincial formularies. Data for the first study period were used to establish the baseline discharge discrepancy rate, and data for the later period represented the discharge discrepancy rate in the presence of misalignment between the hospital and PharmaCare formularies.

Results: The discharge discrepancy rate for PPIs was 27.3% (24/88) when the 2 formularies were aligned and 49.1% (81/165) when the formularies were misaligned. This represents an absolute increase of 21.8 percentage points in the risk of discharge discrepancies (95% confidence interval 9.8–33.9 percentage points; p < 0.001) when the hospital and provincial formularies were misaligned and the hospital’s therapeutic interchange protocol was used.

Conclusions: Misalignment between the PPIs specified in the hospital and provincial formularies, combined with use of therapeutic interchange, was associated with a significant increase in medication discrepancies at discharge.

RÉSUMÉ

Contexte : Les divergences de médication peuvent survenir à l’admission, au transfert ou au congé du patient d’un hôpital. La substitution thérapeutique au sein d’une classe de médicaments est une pratique courante dans les hôpitaux et les ordonnances pour des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) particuliers sont souvent modifiées pour leur substituer l’IPP inscrit au formulaire de l’hôpital par le truchement de protocoles de substitution thérapeutique. Le rabéprazole est le seul IPP inscrit sur la liste de médicaments du programme d’assurancemédicaments PharmaCare de la Colombie-Britannique. Toutefois, différents IPP peuvent apparaitre dans les formulaires des hôpitaux de cette province. Ce défaut d’harmonisation et le recours à la substitution thérapeutique peuvent se traduire par des taux accrus de divergence de médication au moment du congé du patient de l’hôpital.

Objective : Évaluer l’incidence du décalage des IPP entre le formulaire de l’Hôpital Saint-Paul à Vancouver et la liste de médicaments du programme d’assurance-médicaments PharmaCare de la Colombie-Britannique et le recours à la substitution thérapeutique sur la survenue des divergences de médication lors du congé du patient de l’hôpital.

Méthodes : Une analyse rétrospective des dossiers médicaux a été realise afin de comparer les taux de divergence dans les ordonnances d’IPP lors du congé de deux cohortes de patients au cours des périodes : de juin 2006 à juin 2008, lorsque le même IPP était inscrit au formulaire de l’hôpital et à la liste de médicaments provinciale, et de juillet 2008 à juillet 2010, lorsque les IPP inscrits au formulaire hospitalier et à la liste de médicaments provincial différaient. Les données pour la première période ont été utilisées pour établir le taux initial de divergence au congé, et celles de la deuxième période, pour représenter le taux de divergence au conge en présence du décalage entre le formulaire de l’hôpital et la liste de médicaments provinciale.

Résultats : Le taux de divergence au congé pour ce qui est des IPP était de 27,3 % (24/88) lorsque le formulaire hospitalier était harmonisé à la liste de médicaments provinciale et de 49,1 % (81/165) lorsqu’ils différaient. Cela représente une augmentation absolue de 21,8 points de pourcentage du risque de divergence au congé (intervalle de confiance à 95 %, 9,8 – 33,9 points de pourcentage; p < 0,001) en présence du décalage entre le formulaire de l’hôpital et la liste de médicaments provinciale et du recours au protocole de substitution thérapeutique de l’hôpital.

Conclusion : Le décalage entre les IPP inscrits au formulaire de l’hôpital et à la liste de médicaments provinciale, conjugué au recours à la substitution thérapeutique, a été associé à une augmentation significative des divergences de médication au congé du patient de l’hôpital.


Keywords


therapeutic interchange; discharge discrepancy; proton pump inhibitors; misalignment; hospital formulary; substitution thérapeutique; écarts lors du congé du patient de l’hôpital; inhibiteurs de la pompe à proton; non-harmonisation; formulaire d’hôpital

Full Text:

PDF HTML


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v65i2.1115

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists