Barrières relatives aux changements en pharmacie : perspective d’étudiants canadiens en pharmacie

Barrières relatives aux changements en pharmacie : perspective d’étudiants canadiens en pharmacie


Aurélie Guérin , Assistante de recherche , Jean Rémi Valiquette , Assistant de recherche , Denis Lebel , B. Pharm., M. Sc., FCSHP , Adjoint, Jean-François Bussières , B. Pharm., M. Sc., FCSHP , Chef

La pratique pharmaceutique évolue14. Afin de guider son évolution, plusieurs sociétés savantes proposent leur vision de la pratique pharmaceutique assortie de plans directeurs inspirés des meilleures données probantes et des besoins de la population58. Ces plans directeurs influencent également le cadre normatif proposé par les organismes d’agrément, les ordres professionnels et les facultés de pharmacie9.

En dépit de ces balises, force est de constater la présence de retards importants entre l’émergence de ces normes et leur implantation à large échelle. Des enquêtes européennes, américaines et canadiennes montrent la lente adoption (c.-à-d. plusieurs décennies) des meilleures pratiques pharmaceutiques (p. ex. distribution unitaire quotidienne, décentralisation des pharmaciens dans les programmes de soins, réalisation de bilans comparatifs de médicaments, surveillance environnementale des médicaments dangereux)1014. Après avoir procédé à une revue de la littérature et à l’examen de neuf procédures cliniques applicables aux soins de santé, Balas et Boren ont conclu qu’il fallait environ une quinzaine d’années pour que les meilleures données probantes issues de la recherche soient largement implantées en clinique15. Cet article pivot met en évidence les retards importants qui existent entre la publication de données probantes et leur implantation. Depuis la parution de cet article, de nombreux articles ont été publiés sur les concepts de knowledge transfer et de knowledge translation .16

Plusieurs facteurs contribuent à la lente adoption des meilleures pratiques. Nous avons recensé 35 barrières au changement pouvant expliquer ces lenteurs d’implantation en pharmacie. Nous avons développé un questionnaire bilingue (français et anglais) d’évaluation de l’importance des barrières au changement en pratique pharmaceutique. Ce questionnaire a été testé auprès de quelques membres de l’unité de recherche et auprès d’un petit groupe d’étudiants en pharmacie. Dans le cadre d’une présentation orale de 60 minutes effectuée lors de la Semaine de développement professionnel des étudiants canadiens en pharmacie tenue à Montréal en janvier 201317, nous avons décrit plusieurs pratiques pharmaceutiques fondées sur les meilleures preuves et discuté des retards d’implantation. Les étudiants présents étaient inscrits au programme de pharmacie de la 1re à la 4e année. Après la présentation, le questionnaire papier a été administré à tous les étudiants en pharmacie y ayant assisté. Chaque étudiant était invité à coter l’importance relative de chaque barrière au changement (c.-à-d. très important, important, peu important, pas du tout important) et de hiérarchiser les cinq barrières les plus importantes selon eux, en leur attribuant un rang de 1 à 5. Au total, 225 étudiants ont rempli le questionnaire. Le tableau 1 présente les résultats d’évaluation de l’importance des barrières au changement en pratique pharmaceutique en fonction des facteurs paralysants élaborés par Parkin18. Sans surprise, le manque de communication, de leadership , de collaboration, de plan de match clair et de culture favorable au changement ont dominé le classement des facteurs paralysants. Fait étonnant, l’absence d’éléments objectifs, tels les marqueurs de résultats du changement et les fondements scientifiques ou les preuves justifiant le changement ont beaucoup moins pesé dans la balance. Notons enfin qu’il existait une cohérence entre le classement des facteurs et les cinq facteurs jugés les plus importants par les étudiants.

Tableau 1.   Perception des barrières relatives au changement par 225 étudiants canadiens en pharmacie



 

Les étudiants en pharmacie représentent la génération de demain et ils seront plus que jamais interpellés par le changement. Cette présentation orale a sensibilisé les étudiants en pharmacie aux barrières au changement. Les cursus universitaires devraient intégrer ces notions relatives au changement et à l’évolution des pratiques pharmaceutiques. Les organismes réglementaires et les ordres professionnels devraient également contribuer à faire de la gestion du changement une priorité, en soutenant les professionnels dans ce type de démarche et en les outillant davantage. Reconnaître les barrières au changement peut aider à les faire tomber, à les éviter ou à les prévenir !

Références

1 Pearson GJ. Evolution in the practice of pharmacy—not a revolution! CMAJ. 2007;176(9):1295–6.
pubmed  pmc  

2 Holland RW, Nimmo CM. Transitions, part 1: beyond pharmaceutical care. Am J Health Syst Pharm. 1999;56(17):1758–64.
pubmed  

3 Abramowitz PW. The evolution and metamorphosis of the pharmacy practice model. Am J Health Syst Pharm. 2009;66(16):1437–46.
cross-ref  pubmed  

4 Abramowitz PW, Shane R, Daigle LA, Noonan KA, Letendre DE. Pharmacist interdependent prescribing: a new model for optimizing patient outcomes. Am J Health Syst Pharm. 2012;69(22):1976–81.
cross-ref  pubmed  

5 2020 vision – FIP’s vision, mission and strategic plan. La Hague (Pays Bas) : Fédération internationale de pharmacie. Publié au: https://www.fip.org/files/fip/strategic%20plan%20no%20annexes.pdf. Consulté le 31 janvier 2013.

6 2015 initiative. Bethesda (MD) : American Society of Health-System Pharmacists. Publié au : www.ashp.org/2015. Consulté le 31 janvier 2013.

7 Blueprint for pharmacy. Ottawa (ON) : Association des pharmaciens du Canada. Publié au: www.pharmacists.ca/index.cfm/pharmacy-in-canada/blueprint-for-pharmacy/. Consulté le 31 janvier 2013.

8 CSHP 2015—targeting excellence in pharmacy practice. Ottawa (ON) : Société canadienne des pharmaciens d’hôpitaux; 2013. Publié au : www.cshp.ca/programs/cshp2015/index_e.asp. Consulté le 31 janvier 2013.

9 Normes de gestion des médicaments. Ottawa (ON) : Agrément Canada. Publié au : www.accreditation.ca/fr/content.aspx?pageid=285&rdr=true&LangType=3084. Consulté le 31 janvier 2013.

10 EAHP’s 2010 survey of hospital pharmacy practice in Europe. Bruxelles (Belgique) : European Association of Hospital Pharmacists; 2013. Publié au : www.eahp.eu/publications/survey/eahps-2010-survey-hospital-pharmacy-practice-europe. Consulté le 31 janvier 2013.

11 Pedersen CA, Schneider PJ, Scheckelhoff DJ. ASHP national survey of pharmacy practice in hospital settings: prescribing and transcribing—2010. Am J Health Syst Pharm. 2011;68(8):669–88.
cross-ref  pubmed  

12 Pedersen CA, Schneider PJ, Scheckelhoff DJ. ASHP national survey of pharmacy practice in hospital settings: dispensing and administration—2011. Am J Health Syst Pharm. 2012;69(9):768–85.
cross-ref  pubmed  

13 Pedersen CA, Schneider PJ, Scheckelhoff DJ. ASHP national survey of pharmacy practice in hospital settings: monitoring and patient education—2009. Am J Health Syst Pharm. 2010;67(7):542–58.
cross-ref  pubmed  

14 Babich M, Bornstein, C, Bussières JF, Hall K, Harding J, Lefebvre P, et al., rédacteurs. Rapport annuel 2009–2010 sur les pharmacies hospitalières canadiennes. Publié au : www.lillyhospitalsurvey.ca/hpc2/content/rep_2010_tocF.asp. Consulté le 31 janvier 2013.
pmc  

15 Balas EA, Boren SA. Managing clinical knowledge for health care improvement. Yearb Med Inform. 2000;(1):65–70.

16 Curran JA, Grimshaw JM, Hayden JA, Campbell B. Knowledge translation research: the science of moving research into policy and practice. J Contin Educ Health Prof. 2011;31(3):174–80.
cross-ref  pubmed  

17 Bussières JF. Le boson de Bussières ou les enjeux clés de la pratique pharmaceutique hospitalière [présentation]. Semaine de développement professionnel de l’Association canadienne des étudiants et internes en pharmacie; du 9 au 12 janvier 2013; Montréal (Québec). Publié au : http://urppchusj.wordpress.com/2013/01/12/pdw2013/. Consulté le 31 janvier 2013.

18 Parkin P. Managing change in healthcare using action research. London (Angleterre) : Sage Publications Ltd; 2009.


Unité de recherche en pratique pharmaceutique, Département de pharmacie, Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, Montréal, Québec

Aurélie Guérin est aussi candidate au D. Pharm. à l’Université Paris Sud XI, Paris, France. Jean Rémi Valiquette est aussi candidat pour le degré PharmD à l’Université de Montréal. Jean-François Bussières est aussi professeur, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Montréal (Québec). ( Return to Text )

(Return to Top)


Divulgation d’intérêts concurrents : Aucun déclarés.


Canadian Journal of Hospital Pharmacy , VOLUME 66 , NUMBER 3 , May-June 2013



ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists