Enhancing Collaborative Pharmaceutical Care for Patients with Chronic Kidney Disease: Survey of Community Pharmacists

Lisa Zhu, Andrea Fox, Yu Chun Chan

Abstract


ABSTRACT

Background: The Kidney Care Clinic at Sunnybrook Health Sciences Centre provides multidisciplinary care for patients with stage 4 or 5 chronic kidney disease. These patients are at high risk of drug therapy problems. Clinic pharmacists review medications and provide recommendations at each visit, but potential gaps in care exist between clinic visits. Community pharmacists are ideally situated to identify and resolve drug therapy problems between visits.

Objectives: To determine community pharmacists’ confidence in managing care for patients with chronic kidney disease; to identify opportunities for improving collaboration between clinic and community pharmacists; and to determine the key clinical information that community pharmacists would use when caring for these patients.

Methods: An anonymous survey was sent by mail and electronically to community pharmacies that were providing prescription medications for clinic patients. A total of 318 surveys were sent to 96 pharmacies. Data analysis was based on descriptive statistics, including frequencies, ranges, and measures of central tendency.

Results: Fifty-one completed surveys were returned (response rate 16%). Thirty-five (69%) of the responding pharmacists were not aware or were unsure that a patient from the Kidney Care Clinic was a client of their pharmacy. Forty-six (90%) were confident in providing counselling about medications used to manage chronic kidney disease, and 32 (63%) indicated confidence in recommending drug dosing changes based on kidney function. Forty-five (88%) of the pharmacists indicated a willingness to play a greater role in reviewing medications for patients with chronic kidney disease, and all agreed that they would benefit from education about the complications of this disease and their management. Clinical information ranked most useful included an updated medication list with indications and details regarding recent medication changes.

Conclusions: Community pharmacists indicated willingness to have greater involvement in the care of patients with chronic kidney disease. The survey results revealed a need to increase awareness of clinic patients among community providers. Participants were receptive to continuing education, and initial efforts should focus on dosing adjustments of renal drugs and the complications of chronic kidney disease. Tools for transferring clinical information must be developed.

RÉSUMÉ

Contexte : La clinique de santé rénale du Sunnybrook Health Sciences Centre fournit des soins multidisciplinaires aux patients atteints d’une insuffisance rénale chronique de stade 4 ou 5. Ces patients sont exposés à un risque élevé de problèmes pharmacothérapeutiques. Les pharmaciens de la clinique effectuent une évaluation de la médication et formulent des recommandations à chaque visite, mais certaines lacunes potentielles dans les soins entre chaque visite à la clinique ne sont pas à exclure. Les pharmaciens communautaires sont les mieux placés pour déceler et résoudre les problèmes pharmacothérapeutiques entre les visites.

Objectifs : Déterminer à quel point les pharmaciens communautaires se sentent à l’aise à l’idée de prendre en charge les soins de patients atteints d’une insuffisance rénale chronique; identifier les occasions qui permettraient d’améliorer la collaboration entre les pharmaciens communautaires et ceux de la clinique; et préciser les informations cliniques clés que les pharmaciens communautaires pourraient utiliser lorsqu’ils s’occupent de ces patients.

Méthodes : Un sondage anonyme a été envoyé par la poste et par courriel aux pharmacies communautaires qui fournissent des médicaments d’ordonnance à des patients qui fréquentent la clinique. Un total de 318 sondages ont été envoyés à 96 pharmacies. L’analyse des données reposait sur des statistiques descriptives, notamment les fréquences, les étendues et les mesures de la tendance centrale.

Résultats : Cinquante et un sondages remplis ont été retournés (taux de réponse de 16 %). Trente-cinq (69 %) des pharmaciens ayant répondu au sondage ignoraient ou étaient incertains si un patient de la clinique de santé rénale était un client de leur pharmacie. Quarante-six (90 %) se sentaient à l’aise à l’idée de fournir des conseils sur les médicaments utilisés pour traiter l’insuffisance rénale chronique et 32 (63 %) ont reconnu qu’ils se sentaient à l’aise à l’idée de recommander des posologies adaptées à la fonction rénale. Quarante-cinq pharmaciens (88 %) ont manifesté leur volonté de jouer un rôle plus important dans l’évaluation de la médication des patients atteints d’une insuffisance rénale chronique et tous s’entendaient pour dire qu’ils tireraient profit d’une formation sur les complications de cette maladie et leur prise en charge. Parmi les informations cliniques jugées les plus utiles se trouvait une liste à jour des médicaments accompagnée de leurs indications et de précisions quant aux récents changements à la pharmacothérapie.

Conclusions : Les pharmaciens communautaires ont manifesté leur volonté de jouer un rôle plus important dans la prise en charge des patients atteints d’une insuffisance rénale chronique. Les résultats du sondage ont mis en relief la nécessité de mieux signaler les patients de la clinique aux pharmaciens communautaires. Les participants étaient ouverts à la formation continue et les mesures en ce sens devraient d’abord être axées sur l’ajustement posologique de médicaments éliminés par voie rénale et sur les complications liées à l’insuffisance rénale chronique. De plus, des outils visant à transmettre les informations cliniques doivent être développés.


Full Text:

PDF HTML


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v67i4.1370

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists