Pharmacy Student Facilitation of Reporting of Adverse Drug Reactions in a Hospital

Jason Wentzell, Tiffany Nguyen, Stephanie Bui, Erika MacDonald

Abstract


ABSTRACT

Background: Health Canada relies on health professionals to voluntarily report adverse reactions to the Canada Vigilance Program. Current rates of reporting adverse drug reactions (ADRs) are inadequate to detect important safety issues.

Objective: To assess the impact of pharmacy student facilitation of ADR reporting by pharmacists at a tertiary care teaching hospital in Canada. Methods: The intervention of interest, implemented at one campus of the hospital, was facilitation of ADR reporting by pharmacy students. The students received training on how to submit ADR reports and presented information sessions on the topic to hospital pharmacists; the pharmacists were then encouraged to report ADRs to a designated student for formal reporting. Frequency of reporting by pharmacists at the intervention campus was compared with reporting at a control campus of the same hospital. Data were collected prospectively over a 6-month pilot period, starting in April 2015.

Results: During the pilot period, 27 ADR reports were submitted at the intervention campus, and 3 reports at the control campus. All student participants strongly agreed that they would recommend that responsibility for submitting ADR reports to the Canada Vigilance Program remain with pharmacy students during future rotations.

Conclusions: Availability of a pharmacy student to facilitate reporting of ADRs may increase the frequency of ADR reporting and could alleviate pharmacist workload; this activity is also a potentially valuable learning experience for students.

RÉSUMÉ

Contexte : Santé Canada compte sur les professionnels de la santé pour signaler sur une base volontaire les réactions indésirables au programme Canada Vigilance. Les taux actuels de déclaration des réactions indésirables aux médicaments (RIM) ne permettent pas de repérer les problèmes de sécurité importants.

Objectif : Évaluer l’effet d’une intervention permettant aux étudiants en pharmacie de faciliter la déclaration des RIM par les pharmaciens dans un hôpital universitaire de soins tertiaires au Canada.

Méthodes : L’intervention en question, mise en place dans l’un des établissements de l’hôpital, se résumait à permettre aux étudiants en pharmacie de faciliter la déclaration de RIM. Les étudiants étaient formés pour soumettre des déclarations de RIM et ont présenté des séances d’information sur le sujet aux pharmaciens d’hôpitaux; ces derniers étaient ensuite encouragés à signaler les RIM à un étudiant désigné qui procédait alors à une déclaration formelle. La fréquence de déclaration par les pharmaciens à l’établissement où l’intervention était mise en place a été comparée à celle d’un établissement témoin du même hôpital. Les données ont été recueillies de façon prospective sur une période de six mois pour l’étude pilote qui a commencé en avril 2015.

Résultats : Pendant l’étude pilote, on a procédé à 27 déclarations de RIM à l’établissement où a eu place l’intervention alors que, dans l’établissement témoin, on en a signalé que trois. L’ensemble des étudiants ayant participé étaient tout à fait d’accord pour que la responsabilité de produire des déclarations de RIM au programme Canada Vigilance demeure une tâche pour les étudiants en pharmacie au cours de stages futurs.

Conclusions : La mise à contribution d’un étudiant en pharmacie pourrait accroître la fréquence de déclaration des RIM et pourrait réduire la charge de travail du pharmacien. De plus, cette tâche peut représenter une expérience d’apprentissage précieuse pour les étudiants.


Keywords


adverse drug reaction; adverse drug reaction reporting; hospital pharmacist; pharmacy student; réaction indésirable aux médicaments; déclaration des réactions indésirables aux médicaments; pharmacien d’hôpital; étudiant en pharmacie

Full Text:

PDF HTML APPENDIX


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v70i4.1677

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists