Accuracy of a Prescription Claims Database for Medication Reconciliation for Outpatients with Heart Failure

Stephen Shalansky, Linda Jang, Andrew Ignaszewski, Catherine Clark, Leon Jung, Carlo Marra

Abstract


ABSTRACT

Objective: To quantify agreement between the British Columbia prescription database (PharmaNet) and an interview-based assessment of current use of prescription medications.

Methods: Outpatients taking prescription medications for heart failure were identified through hospital clinic and community pharmacy records. Consenting patients brought their prescription medications to an interview during which the PharmaNet profile was reviewed and a consensus reached regarding current medication use.

Results: Discrepancies between the PharmaNet profile and the interview-based prescription medication history were identified for 138 (71.1%) of the 194 patients interviewed; these discrepancies represented a total of 353 (24.2%) of 1457 medications. The most common discrepancy involved medications that were listed in PharmaNet records but appeared inactive (overdue) according to refill records (205 medications for 81 patients). Eighty-five dosing discrepancies were identified, most frequently the result of adverse effects (11/85 or 13%) or ineffectiveness (10/85 or 12%). Diuretics were involved in discrepancies more frequently than other medication classes (77/353 or 21.8%), followed by ß-blockers (38/353 or 10.8%) and angiotensin-converting enzyme inhibitors (28/353 or 7.9%).

Conclusions: The majority of prescription medications taken by outpatients with heart failure appeared somewhere on the PharmaNet profile; however, without interviewing the patient, it was often difficult to determine which medications were still active or the dose that was currently being taken. PharmaNet profiles can be a valuable tool for determining an accurate prescription medication history if they are reviewed and clarified with patients during an interview.

RÉSUMÉ

Objectif : Évaluer quantitativement la concordance entre les données répertoriées dans la base de données sur les ordonnances de la Colombie-Britannique (PharmaNet) et l’utilisation réelle des médicaments d’ordonnance selon une évaluation faite à partir d’entretiens avec les patients.

Méthodes : Des patients externes prenant des médicaments d’ordonnance pour l’insuffisance cardiaque ont été sélectionnés à partir des dossiers de cliniques externes et de pharmacies communautaires. Les patients consentants ont apporté leurs médicaments d’ordonnance dans le cadre d’un entretien au cours duquel les profils de PharmaNet ont été examinés, et un consensus a été dégagé concernant l’utilisation actuelle des médicaments.

Résultats : Des différences entre le profil PharmaNet et l’historique des médicaments d’ordonnance issu de l’entretien ont été relevées chez 138 (71,1 %) des 194 patients interrogés; ces différences touchaient un total de 353 (24,2 %) des 1457 médicaments prescrits. La différence la plus fréquente avait trait à des médicaments qui apparaissaient dans PharmaNet, mais qui portaient le statut inactif (ordonnance à renouveler) d’après l’enregistrement des renouvellements d’ordonnance (205 médicaments chez 81 patients). On a noté 85 différences au chapitre de la posologie, la plupart du temps attribuables à des effets indésirables (11/85 ou 13 %) ou à l’inefficacité (10/85 ou 12 %). Les différences étaient attribuables plus fréquemment aux diurétiques qu’aux autres médicaments (77/353 ou 21,8 %), suivis des â-bloquants (38/353 ou 10,8 %) et des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (28/353 ou 7,9 %).

Conclusions : La majorité des médicaments d’ordonnance pris par les patients externes souffrant d’insuffisance cardiaque apparaissaient dans le profil PharmaNet; toutefois, il était difficile, sans parler au patient, de déterminer quels médicaments ils prenaient toujours ou quelle était la dose réellement prise. Les profils PharmaNet peuvent être un outil précieux pour déterminer un historique de médicaments d’ordonnance précis, s’ils sont examinés et clarifiés dans le cadre d’un entretien avec les patients.


Keywords


medication reconciliation; prescription databases; heart failure; bilan comparatif des médicaments; bases de données sur les médicaments d’ordonnance; insuffisance cardiaque

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v60i3.171

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists