Clinical pharmacy services in a pediatric hematology/oncology clinic: A description and assessment

Tracey L. Taylor, L. Lee Dupuis, Darcy Nicksy, Cindy Girvan

Abstract


Abstract

Objectives: To characterize the drug-related needs of ambulatory HO patients identified by a pharmacist; describe the role of the pharmacist in a pediatric hematology/oncology (HO) clinic; assess the impact of clinical pharmacy services in a pediatric HO clinic on patient care; and make recommendations for the future provision of clinical pharmacy services to patients attending the HO clinic.

Design: Prospective descriptive study over 12 weeks.

Setting: Hematology/oncology clinic in a 411 bed tertiary/quarternary, university-affiliated pediatric hospital.

Patients: Thirty-one children who attended a clinic post-bone marrow transplant (BMT) and 27 children who attended an oncology clinic.

Methods: Actual or potential drug-related problems (DRPs) were identified or verified by patient/parent dialogue and interventions were made by the pharmacist in consultation with the responsible physician and/or patient/parent. The impact of a subset of these interventions was assessed by two physicians and two pharmacists.

Results: 165 DRPs were identified in 31 BMT and 27 ONC patients. The mean number of DRPs identified per patient was 4.8 in BMT patients and 0.6 in ONC patients. The most frequently identified DRP was "too high a dose" (35%) in BMT patients and ''inappropriate medication administration" (35%) in ONC patients. 177 interventions were made by the pharmacist; 81 % were accepted by the physician and/or patient/parent. The review panel deemed 83.5% of the subset of interventions to have had a positive impact.

Conclusions: Children attending the HO clinic have drug-related needs. BMT patients would benefit from dialogue with a pharmacist for assessment, prevention, and resolution of their DRPs while the primary need for newly diagnosed ONC patients is education regarding antineoplastic and supportive therapy.

 

RÉSUMÉ

Objectifs : Déterminer les besoins pharmacothérapeutiques des patients ambulatoires en HO (hématologie/oncologie) qu'a identifiés le pharmacien; décrier le rôle du pharmacien au sein d'une clinique d'hématologie/oncologie pour enfants; évaluer l'impact des services de pharmacie clinique dans une clinique d'HO pour enfants sur les soins apportés aux patients; et formuler des recommandations pour la planification de la fourniture des services de pharmacie clinique aux patients qui fréquent une clinique d'HO.

Plan : étude prospective de prévalence d'une durée de 12 semaines.

Milieu : clinique d'hématologie/oncologie dans un hôpital pour enfants affilié à une université, de 411 lits de soins tertiaires/quaternaires.

Patients : Trente et un enfants qui ont fréquenté une clinique après une greffe de moelle osseuse (GMO) et 27 autres enfants qui ont fréquenté une clinique d'oncologie (CO).

Méthodes : Les problèmes pharmacotherapeutiques (PP) réels ou potentiels ont été identifiés ou vérifiés au moyen d'une discussion avec le patient/parent et des interventions ont été portées par le pharmacien après consultation avec le médecin traitant et/ou le patient/parent. L’impact d'un sous-groupe de ces interventions a été évalué par deux médecins et deux pharmaciens.

Résultats : 165 PP ont été identifiés chez 31 patients GMO et 27 patients CO. Le nombre moyen de PP identifiés par patient était de 4,8 chez les patients GMO et de 0,6 chez les patients CO. Le PP qui a été le plus souvent identifié était «une dose trop élevée» (35 %) chez les patients GMO et «l'administration d'un médicament inadéquat» (35 %) chez les patients CO. Un total de 177 interventions ont été réalisées par le pharmacien et 81 % de ces dernières ont été acceptées par le médecin et/ou le patient/parent. Le comité de revision a jugé que 83,5 % du sous-groupe d'interventions avait eu un impact positif.

Conclusions : Les enfants qui fréquentent une clinique d'HO ont des besoins pharmacothérapeutiques. Les patients GMO tireraient profit d'une discussion avec le pharmacien pour évaluer, prévenir et résoudre leurs PP, alors que les patients CO qui viennent d'être diagnostiqués ont d'abord un besoin d'éducation en ce qui a trait aux traitements antinéoplasiques et de soutien.


Keywords


pharmaceutical care; pediatrics; bone marrow transplant; oncology;soins pharmaceutiques; pédiatrie; greffe de moelle osseuse; oncologie

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v52i1.1763

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists