Implementation and Evaluation of a Pharmacist-Assisted Warfarin Dosing Program

Eliza K. To, Glen J. Pearson

Abstract


ABSTRACT

The purpose of this study was to implement a Pharmacy-Assisted Warfarin Dosing (PAWD) Pilot Program and assess its effects on efficiency, effectiveness, and safety during warfarin anticoagulation. A protocol was developed based on institutional anticoagulation guidelines. Pharmacists on three musing units anticoagulated patients by protocol upon physician request (PAWD group, n=24). All warfarin orders were written by a pharmacist in accordance with hospital policies. The study group was compared with a baseline sample of patients started on warfarin therapy by physicians (Control group, n=34).

The number of patients achieving the target INR by day 5 (Control - 41.1 % and PAWD - 32 %) was not significantly different among the 2 groups. The PAWD program resulted in significant improvements to the number of warfarin doses administered on time (99.1 %) compared to the Control group (46.2 %). Both groups had a low incidence of bleeding (Control 6.06 % and PAWD - 8 %) and thromboembolic events (Control - 3.03 % and PAWD - 0 %). Overall, the PAWD program resulted in equally effective and safe anticoagulation of patients and improved compliance with timely administration of doses.

RÉSUMÉ

Le but de cette étude était de mettre sur pied un programme pilote de dosage de la warfarine assistée par le pharmacien (DWAP) et d'en évaluer sur l'efficience, l'efficacité et la sécurité dans le cadre d'une anticoagulothérapie à la warfarine. Un protocole a été élaboré, à partir des lignes directrices institutionelles sur l'anticoagulothérapie. Les pharmaciens de trois unités de soins ont amorcé une anticoagulothérapie à des patients selon le protocole établi, à la demande du médecin (groupe DWAP, N=24). Toutes les demandes de warfarine ont été écrites par un pharmacien, selon les politiques de l'hôpital. Le groupe expérimental a été comparé à un groupe de patients chez qui l'anticoagulothérapie a été amorcée par des médecins (groupe témoin; N = 34).

Le nombre de patients qui a atteint le RIN cible au jour 5 (témoins : 41, 1 % et DWAP : 32 %) n'était pas significativement différent entre les cieux groupes. Le programme DWAP a entraîné des améliorations notables du nombre de doses De warfarine administrées selon l'horaire établi (99,1 %), comparativement au groupe témoin (46,2 %). L'incidence des saignements (témoins : 6,06 % et DWAP : 8 %) et des thromboembolies (témoins : 3,03 % et DWAP : 0 %) était faible clans les deux groupes. Dans l'ensemble, le programme DWAP a permis d'administrer d'une façon aussi sûre et efficace qu'avec la méthode classique l'anticoagulothérapie et de respecter davantage l'horaire d'administration des doses.

Keywords


anticoagulation; dosing; guidelines; prescribing; program; warfarin; anticoagulothérapie; dosage; lignes directrices; prescription; programme; warfarine

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v50i4.2067

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists