A Retrospective Evaluation of Low-Dose rhG-CSF in Chemotherapy-Induced Neutropenia

Brett Wilson, Andrew Maksymiuk, Sylvia M. Wallace

Abstract


ABSTRACT

Recombinant human granulocyte colony stimulating factor (rhG-CSF) 5μg/kg/day has been useful in reducing neutropenic sequelae of chemotherapy. In this study, the effect of a low dose regimen of rhG-CSF (1.5 to 3.0μg/kg/day) is evaluated.

Charts of all patients who received low-dose rhG-CSF at the Saskatoon Cancer Centre and Allan Blair Cancer Centre between April 1992 and April 1993 were reviewed retrospectively. Patients must have had completed at least two consecutive cycles of chemotherapy. Patients were used as their own controls.

Ten patients received rhG-CSF during the study period, six were evaluable. Endpoints which showed significant improvement

with rhG-CSF included the duration of neutropenia, use of oral antibiotics required for prophylaxis, and chemotherapy treatment delays (two-tailed, paired t-test, p≤0.05). Significant differences were not found for the other endpoints, degree of neutropenia, hospital stay for neutropenia, IV antibiotic use, and occurrence of chemotherapy dosage reductions or increases.

RhG-CSF utilized at this low dose may prevent sequelae of chemotherapy-induced neutropenia at a manageable cost.

RÉSUMÉ

L'administration de la forme recombinante de stimulateurs des facteurs dc croissance granulocytomonocylaires (rhG-CSF), à raison de 5 μg/kg/j, s'est avérée utile pour atténuer les séquelles liées à la neutropénie d'origine chimiothérapeutique. Cette étude évalue l'effet du rhG-CSF administré à faible dose (1,5 à 3,0 μg/kg/j).

On a analysé rétrospectivement les fiches de tous les patients qui ont reçu du rhG-CSF à faible dose au Saskatoon Cancer Centre et au Allan Blair Cancer Centre entre avril 1992 et avril 1993. Les patients devaient avoir terminé au moins deux cycles consécutifs de chimiothérapie. Les patients étaient leurs propres témoins.

Dix patients ont reçu le rhG-CSF au cours de la période d'étude et six étaient évaluables. Les paramètres étudiés qui montrent des améliorations notables avec l'administration du rhG-CSF comprennent la durée de la neutropénie, l'utilisation d'antibiotiques oraux nécessaires en prophylaxie, et les reports de traitement chimiothérapeutique (test de t apparié bilatéral, p ≤ 0,05). Aucune différence significative n'a été observée pour les autres paramètres; intensité de la neutropénie, durée de l'hospitalisation pour traiter la neutropénie, utilisation des antibiotiques i.v., et occasions de réductions ou d'augmentations des doses d'agents chimiothérapeutiques.

Le rhG-CSF utilisé à faible dose pourrait prévenir les séquelles liées à la neutropénie d'origine chimiothérapeutique é des coûts raisonnables.


Keywords


cost; dose; neutropenia; recombinant human Granulocyte-Colony Stimulating Factor; sequelae; coût; dose; forme recombinante des facteurs de croissance granulocyto-monocytaires (rhG-CSF); neutropénie; séquelles

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v49i4.2183

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists