Adenosine Stability in Cardioplegic Solutions

Danny W.C. Lau, Scott E. Walker, Stephen E. Fremes, John lazzetta

Abstract


ABSTRACT

Adenosine is currently used for the treatment of supraventricular tachycardia and for pharmacologic dilation associated with thallium imaging. The cardioprotective role of adenosine has been thoroughly evaluated in experimental ischemia-reperfusion models. There exists a strong rationale to supplement cardioplegic solutions with adenosine during coronary bypass surgery, however, human studies have not been conducted and the stability of these solutions is unknown.

The objective of this study was to evaluate the stability of adenosine solutions containing 0. 08 and 0.33 mg/mL of adenosine in cardioplegic solutions using a validated, stability-indicating, liquid chromatographic method during 14-days storage at 4°C and room temperature (23°C). Physical inspections and pH determinations were also completed on each of the nine study days during the 14-day storage period.

During the 14-day study period all solutions stored at room temperature (23°C) and in the refrigerator (4°C) retained more than 90% of the initial adenosine concentration. The pH in solutions stored at both 23°C and 4°C did not change by more than 0.5 of a pH unit in any solution over the 14-day study period.

We conclude that adenosine solutions of 0.08 and 0.33 mg/mL stored at 4°C or 23°C for 14 days are stable and retain more than 90% of the initial adenosine concentration during the storage period.

RÉSUMÉ

L'adénosine est actuellement utilisée pour le traitement de la tachycardie supraventriculaire et pour ses propriétés dilatatrices dans l'imagerie au thallium. Le rôle cardioprotecteur de l'adénosine a fait l'objet d'évaluations rigoureuses dans des modèles expérimentaux d'ischémie-reperfusion. Il existe une forte logique qui veut que l'on ajoute de l'adénosine aux solutions cardioplégiques au cours d'un pontage coronarien. Cependant, aucune étude chez l'humain n'a été menée et la stabilité de ces solutions demeure inconnue.

L'objectif de cette étude était d'évaluer la stabilité de solutions cardioplégiques contenant 0,08 et 0,33 mg/mL d'adénosine, à l'aide d'une technique de chromatographie liquide validée mesurant la stabilité des solutions entreposées durant 14 jours à une température d'une part de 4 °C et d'autre part à la température ambiante de 23° C. Les inspections physiques et la mesure du pH ont également été effectuées pour chacune des neuf journées d'étude de la période d'entreposage de 14 jours.

Toutes les solutions gardées à la température ambiante (23°C) et au réfrigérateur (4°C) ont conservé plus de 90 % des concentrations initiales d'adénosine. Le pH des solutions conservées à 23°C et à 4°C n'a pas varié de plus de0,5 d'une unité pH au cours de la période d'entreposage de 14 jours.

On a conclu que les solutions à 0,08 et 0,33 mg/mL d'adénosine conservées à 4°C ou à 23°C durant 14 jours sont stables et retiennent plus de 90 % des concentrations originales d'adénosine au cours de la période d'entreposage.


Keywords


adenosine; adenine; stability; cardioplegic solutions; adénine; adénosine; solutions cardioplégiques stabilité

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v48i3.2276

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists