Open Access Open Access  Restricted Access Subscription or Fee Access

Evaluation of Collaborative Medication Reviews for High-Risk Older Adults

Winnie W T Chan, Karen Dahri, Nilufar Partovi, Gregory Egan, Vandad Yousefi

Abstract


ABSTRACT

Background: Despite the widespread use of medication reviews, many older adults are still exposed to the risks of polypharmacy.

Objectives: To quantify and describe the drug therapy problems identified and interventions undertaken by pharmacists before and after implemen-tation (on July 1, 2015) of collaborative medication review for high-risk older adult patients (> 80 years of age).

Methods: A retrospective single-centre pre–post cohort study was conducted between July 1, 2014, and July 31, 2016, to characterize the impact of collaborative medication reviews—consisting of a thorough medication review by a pharmacist and care conferences with the hospitalist and family physician—on prescribing patterns in an Acute Care for Elders unit. A standardized template was used to conduct medication reviews for the post-implementation group, whereas a chart review was conducted for the pre-implementation group. The primary outcomes were the num-ber of drug therapy problems identified by the clinical pharmacists and the associated interventions by the pharmacists, which were categorized as clinical or compliance interventions. Secondary outcomes included the number of medications at discharge, the rate of hospital readmission within 30 days, and the length of hospital stay.

Results: A total of 137 patients were identified for inclusion in either the pre-implementation group (n = 70) or the post-implementation group (n = 67). After implementation of collaborative medication reviews, there were statistically significant increases in the mean number of drug therapy problems identified (p < 0.001), the mean number of interventions undertaken (p = 0.004), and the median length of hospital stay (p < 0.001). There was no difference between the 2 groups in the number of medications at discharge, the proportion of patients taking more than 5 medications at discharge, or readmission within 30 days.

Conclusion: At the study institution, implementation of a quality improvement program that included pharmacist-led medication reviews and collaborative care conferences involving community and hospital care providers helped to improve documentation by clinical pharmacists of potential medication-related problems and led to more interventions to optimize patients’ medication regimens.

RÉSUMÉ

Contexte : Malgré l’utilisation répandue des revues des médicaments, bon nombre de personnes âgées sont encore exposées à des risques causés par la polypharmacie.

Objectif : Quantifier et décrire les problèmes pharmacothérapeutiques repérés et les interventions effectuées par les pharmaciens avant et après la mise en place (le 1er juillet 2015) d’une revue collaborative des médicaments chez les patients âgés (de plus de 80 ans) à haut risque.

Méthodes : Une étude de cohorte rétrospective avant-après menée dans un seul centre entre le 1er juillet 2014 et le 31 juillet 2016 dans le but d’offrir un portrait de l’influence des revues collaboratives des médicaments (qui se résument en une évaluation complète des médicaments par un pharmacien et des discussions sur les soins avec le médecin hospitalier et le médecin de famille) sur les habitudes de prescription dans une unité de soins de courte durée pour aînés. Un modèle standardisé a servi pour effectuer les revues des médicaments auprès du groupe d’après mise en place alors qu’une analyse des dossiers médicaux a été menée auprès du groupe d’avant mise en place. Les principaux critères d’évaluation étaient le nombre de problèmes pharmacothérapeutiques décelés par les pharmaciens cliniciens et les interventions connexes effectuées par les pharmaciens, qui ont été classées de type soit clinique soit conformité. Les critères d’évaluation secondaires comprenaient le nombre de médicaments au congé, les taux de réadmission dans les 30 jours suivant le congé et la durée du séjour à l’hôpital.

Résultats : Au total, 137 patients répondaient aux critères d’admissibilité pour le groupe d’avant mise en place (n = 70) ou pour le groupe d’après mise en place (n = 67). Après la mise en place des revues collaboratives des médicaments, on a observé une augmentation statistiquement significative dans le nombre moyen de problèmes pharmacothérapeutiques décelés (p < 0,001), le nombre moyen d’interventions effectuées (p = 0,004) et la durée médiane du séjour à l’hôpital (p < 0,001). Aucune différence n’a été remarquée entre les deux groupes quant au nombre de médicaments au congé, à la proportion de patients prenant plus de cinq médicaments au congé et au taux de réadmission dans les 30 jours suivant le congé.

Conclusion : À l’établissement où s’est déroulée l’étude, on a mis en place un programme d’amélioration de la qualité comprenant des revues des médicaments dirigées par des pharmaciens et des discussions sur les soins en collaboration avec des fournisseurs de soins communautaires et hospitaliers. Le programme a aidé à améliorer la consignation par les pharmaciens cliniciens de potentiels problèmes liés à la pharmacothérapie et a mené à un plus grand nombre d’interventions visant à optimiser la pharmacothérapie des patients.

 


Keywords


geriatrics; senior or older adult; medication review; clinical pharmacists; intervention; polypharmacy; gériatrie; aîné ou personne âgée; revue des médicaments; pharmaciens cliniciens; intervention; polypharmacie

Full Text:

PDF HTML Appendix


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v71i6.2850

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists