Open Access Open Access  Restricted Access Subscription or Fee Access

Evaluation of Pharmacist Intervention on Discharge Medication Reconciliation

Robin Lee, Suzanne Malfair, Jordan Schneider, Sukjinder Sidhu, Caitlin Lang, Nina Bredenkamp, Shu Fei (Sophie) Liang, Alice Hou, Adil Virani

Abstract


ABSTRACT

Background: Discharge medication reconciliation (Discharge MedRec) was implemented on one unit at a large urban teaching hospital, and was to be expanded across the rest of the hospital and the health authority’s various sites by the end of 2018. Clinical pharmacists on the Acute Care for the Elderly unit carried out discharge planning and led Discharge MedRec during a pilot period, to inform the future implementation.

Objectives: The primary objective was to examine the number and type of medication discrepancies before and after implementation of Discharge MedRec. The secondary objectives were to compare documented medication changes, pharmacist recommendations, discharge counselling, communication with community pharmacists, polypharmacy, and 30-day readmission rates.

Methods: Patients seen in December 2015 constituted the control (pre-implementation) group, who received usual care. Patients seen from January to April 2016 constituted the intervention group, for whom pharmacists performed Discharge MedRec and other discharge activities as per the hospital-to-home checklist of the Institute for Safe Medication Practices Canada.

Results: There were 66 patients in the control group and 306 in the intervention group. Median discrepancies per patient decreased from 6.5 to 3 (p = 0.007), median number of documented changes without rationale increased from 2 to 3 (p = 0.01), and median number of documented changes with rationale increased from 1 to 2 (p < 0.001). Pharmacists made a per-patient median of 1 progress note recommenda-tion in the control group and 2 progress note recommendations in the intervention group (p = 0.007), and a per-patient median of 2 orders in both the control and intervention groups (p = 0.62). Median recommen-dation acceptance was 100% for both groups, but twice as many recommendations were made per patient for the intervention group. Discharge counselling increased from 22.7% to 65%. Communication with community pharmacists increased from 10.6% to 60.8%.

Conclusions: Clinical pharmacist involvement improved Discharge MedRec planning and documentation. Decreases in medication discrep-ancies, combined with an increase in discharge counselling, should improve continuity of care across the health care team and increase patient adherence with medication therapy. This study further demonstrates the leadership role that pharmacists play in the assessment and clear documentation of medication changes at all transitions of care.

RÉSUMÉ

Contexte : Le processus de bilan comparatif des médicaments au moment du congé a été mis en place dans une unité d’un important hôpital universitaire en milieu urbain et devait être mis en place dans le reste de l’hôpital et dans les différents sites de la régie de santé avant la fin de 2018. Des pharmaciens cliniciens de l’Unité de soins gériatriques de courte durée ont réalisé la planification des congés et ont dirigé le processus de bilan comparatif des médicaments au moment du congé, au cours d’une période d’essai, afin de contribuer à une future mise en place d’un tel processus.

Objectifs : L’objectif principal consistait en l’étude du nombre et du type de divergences relatives aux médicaments avant et après la mise en place du processus de bilan comparatif des médicaments au moment du congé. Les objectifs secondaires portaient sur la comparaison des éléments suivants : les changements apportés à la pharmacothérapie, les recomman-dations des pharmaciens, l’offre de conseils au moment du congé, les échanges avec les pharmaciens communautaires, la polypharmacie et les taux de réadmissions dans les 30 jours suivant le congé.

Méthodes : Les patients rencontrés en décembre 2015 constituaient le groupe témoin (avant la mise en place du processus) ayant reçu les soins habituels. Les patients rencontrés entre janvier et avril 2016 formaient le groupe expérimental pour lequel les pharmaciens avaient réalisé un processus de bilan comparatif des médicaments au moment du congé et d’autres activités en lien avec le congé, en fonction de la liste de vérification du transfert de l’hôpital à la maison de l’Institut pour la sécurité des médicaments aux patients du Canada.

Résultats : Il y avait 66 patients dans le groupe témoin et 306 dans le groupe expérimental. Le nombre médian de divergences par patient a diminué et est passé de 6,5 à 3 (p = 0,007), le nombre médian de change-ments consignés, apportés sans raison apparente a augmenté et est passé de 2 à 3 (p = 0,01) et le nombre médian de changements consignés, dont la raison apparaissait aux dossiers a augmenté et est passé de 1 à 2 (p < 0,001). Le nombre médian de recommandations par patient dans les notes d’évolution réalisées par les pharmaciens était de un dans le groupe témoin et de deux dans le groupe expérimental (p = 0,007) et le nombre médian d’ordonnances par patient réalisées par des pharmaciens était de deux, tant dans le groupe témoin que dans le groupe expérimental (p = 0,62). Les taux médians d’acceptation des recommandations étaient de 100 % dans les deux groupes, mais il y a eu deux fois plus de recom-mandations par patient réalisées dans le groupe expérimental. L’offre de conseils au moment du congé a augmenté et est passée de 22,7 % à 65 %. Les échanges avec les pharmaciens communautaires ont augmenté et sont passés de 10,6 % à 60,8 %.

Conclusions : La participation des pharmaciens cliniciens a amélioré la planification et l’enregistrement du bilan comparatif des médicaments au moment du congé. Une réduction des divergences concernant les médica-ments, associée à une augmentation de l’offre de conseils au moment du congé, devrait améliorer la continuité des soins au sein de l’équipe de soins de santé et accroître l’observance thérapeutique du patient. La présente étude est un nouvel exemple du rôle de leader que les pharmaciens jouent dans l’évaluation et la description claire des changements apportés à la pharmacothérapie à chaque transfert des soins. 


Keywords


discharge medication reconciliation; clinical pharmacist; polypharmacy; elderly; ilan comparatif des médicaments au moment du congé; pharmacien clinicien; polypharmacie; aînés

Full Text:

PDF HTML


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v72i2.2880

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists