Open Access Open Access  Restricted Access Subscription or Fee Access

Antiemetics for Postoperative Nausea and Vomiting in Patients Undergoing Elective Arthroplasty: Scheduled or As Needed?

Ouida Antle, Ashley Kenny, Julie Meyer, Luciana G Macedo

Abstract


ABSTRACT

Background: Postoperative nausea and vomiting (PONV) is one of the most commonly reported adverse experiences after surgery. PONV is a major risk factor for delayed patient mobilization and consequently increased length of hospital stay.

Objectives: The primary objective was to compare the effectiveness of scheduled versus as-needed administration of antiemetic for the prevention and treatment of PONV in the first 48 h after elective hip or knee arthroplasty. The secondary objective was to determine whether PONV affected mobilization on either postoperative day 0 or postoper-ative day 1 in each study group.

Methods: This retrospective cohort study used chart reviews for collection of patient data. PONV and mobilization were compared for patients who received antiemetics on a scheduled or as-needed basis following elective hip or knee arthroplasty performed between January and September 2016.

Results: Of the 132 patients included in the study, 65 received antiemetics on an as-needed basis and 67 had scheduled antiemetic therapy. Thirty-one (46%) of the patients in the “scheduled” group received antiemetics as intended; the others missed one or more of the scheduled doses. There was no statistical difference in PONV between treatment groups with either intention-to-treat or as-treated analysis. Furthermore, there was no statistically significant difference in mobilization, on either POD 0 or POD 1, between patients who received scheduled antiemetic and those who received antiemetic on an as-needed basis.

Conclusions: Scheduled use of antiemetics did not significantly affect PONV, nor did it positively influence mobilization in the postoperative period for patients undergoing elective arthroplasty. Further high-quality prospective studies are needed to confirm these results.

RÉSUMÉ

Contexte : Les nausées et vomissements postopératoires sont parmi les réactions indésirables les plus fréquentes après une intervention chirurgicale. Elles représentent un facteur de risque important de retard de mobilisation et par conséquent de prolongation du séjour à l’hôpital.

Objectifs : L’objectif principal visait la comparaison de l’efficacité d’une administration régulière d’antiémétiques à une administration au besoin pour la prévention et le traitement des nausées et vomissements postopératoires au cours des 48 heures suivant une arthroplastie non-urgente de la hanche ou du genou. L’objectif secondaire était de déterminer si les nausées et vomissements postopératoires avaient des répercussions sur la mobilisation des patients durant la journée postopératoire 0 ou 1 dans chaque groupe à l’étude.

Méthodes : Les données de la présente étude de cohorte rétrospective proviennent des analyses de dossiers des patients. La comparaison portait sur les nausées et vomissements postopératoires et la mobilisation de patients ayant reçu des antiémétiques prescrits régulièrement ou au besoin après avoir subi une arthroplastie non-urgente de la hanche ou du genou, réalisée entre janvier et septembre 2016.

Résultats : Parmi les 132 patients admis à l’étude, 65 ont reçu des antiémétiques au besoin et 67 en ont pris régulièrement. Trente et un (46 %) patients du groupe auquel on avait prescrit une prise régulière ont reçu des antiémétiques comme prévu, les autres ont sauté une ou plusieurs doses prévues. Aucune différence statistique n’a été relevée quant aux nausées et vomissements postopératoires entre les groupes, que ce soit à l’aide d’une analyse selon l’intention de traiter ou selon le traitement reçu. De plus, il n’y avait aucune différence statistiquement significative du point de vue de la mobilisation, pour les jours postopératoires 0 et 1 entre les patients ayant pris régulièrement des antiémétiques et ceux en ayant pris au besoin.

Conclusions : L’administration régulière d’antiémétiques n’a pas eu d’effet significatif sur les nausées et vomissements postopératoires tout comme elle n’a pas influencé positivement la mobilisation au cours de la période postopératoire des patients ayant subi une arthroplastie non-urgente. De plus amples études prospectives de grande qualité sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

 


Keywords


postoperative nausea and vomiting; ondansetron; antiemetic; arthroplasty; scheduled versus as-needed therapy; nausées et vomissements postopératoires; ondansétron; antiémétique; arthroplastie; comparaison entre traitement régulier et traitement au besoin

Full Text:

PDF HTML


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v72i2.2884

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists