Effect of Freezing on Stability of a Fortified 5 mg/mL Ticarcillin Ophthalmic Solution

Sandy Blondeel, Anne Pelloquin, Agnes Pointereau-Bellanger, Alain Thuillier, Christine Fernandez

Abstract


ABSTRACT

Background and Objective: Degradation of ticarcillin limits its shelf life under certain storage conditions. This study was undertaken to determine the stability of 5 mg/mL ticarcillin ophthalmic solution in 0.9% sodium chloride in frozen and unfrozen preparations.

Methods: Ticarcillin ophthalmic solutions were prepared in 0.9% sodium chloride. One set of samples was frozen (–20°C) for 9 weeks, thawed at room temperature, and stored for 15 days at either 4°C or room temperature (25°C), with or without protection from light. Another set of samples was stored, without freezing, for 15 days at either 4°C or room temperature (25°C), with or without protection from light. Physical and chemical analysis of the samples included visual inspection, determination of pH and osmolarity, reverse-phase liquid chromatographic analysis of the ticarcillin concentration (with ultraviolet light detection at 240 nm), and analysis of microbial growth. The stored solutions were opened twice a day to reproduce conditions of use after dispensing.

Results: Ticarcillin ophthalmic solutions (5 mg/mL) were physically stable during the study period, and there was no evidence of microbial growth. The samples that had not been previously frozen retained more than 90% of their initial ticarcillin concentration (with 95% confidence) for 7 days at 4°C and for 3 days at room temperature with or without protection from light. Samples that had been frozen for 9 weeks also retained more than 90% of their initial concentration (with 95% confidence) after thawing, for 6 days at 4°C and for 3 days at room temperature with or without protection from light.

Conclusions: Ticarcillin ophthalmic solutions can be made up in advance and stored frozen, without affecting the expiry date. The thawed solutions should be used within 3 days if stored at room temperature or 6 days if stored at 4°C. Freezing allows chemical and microbiological testing to be completed before use, if necessary.

RÉSUMÉ

Historique et objectif : La dégradation de la ticarcilline limite la durée de conservation de celle-ci dans certaines conditions d’entreposage. Cette étude a été menée pour déterminer la stabilité de préparations gelées et non gelées de solutions ophtalmiques de ticarcilline disodique à 5 mg/mL dans du chlorure de sodium à 0,9 %.

Méthodes : Les solutions de ticarcilline disodique ont été préparées dans du chlorure de sodium à 0,9 %. Une série d’échantillons ont été congelés (–20 °C) pendant 9 semaines, décongelés à la température ambiante, puis entreposés pendant 15 jours à 4 °C ou à la température ambiante (25 °C), à l’abri ou non de la lumière. Une autre série d’échantillons ont été entreposés, sans être congelés, pendant 15 jours à 4 °C ou à la température ambiante (25 °C), à l’abri ou non de la lumière. L’analyse physique et chimique des échantillons a compris une inspection visuelle, une détermination du pH et de l’osmolarité, une analyse de la concentration en ticarcilline disodique au moyen d’une épreuve par chromatographie liquide en phase inverse (avec détection ultraviolette à 240 nm) ainsi qu’une analyse de croissance microbienne. Les solutions ainsi entreposées ont été ouvertes deux fois par jour afin de reproduire les conditions d’utilisation après leur distribution.

Résultats : Les solutions ophtalmiques de ticarcilline (5 mg/mL) sont demeurées physiquement stables durant la période de l’étude, et on n’a observé aucun signe de contamination microbienne. Les échantillons qui n’avaient pas été congelés ont conservé plus de 90 % de leur concentration initiale de ticarcilline (intervalle de confiance à 95 %) pendant 7 jours à 4 °C et pendant 3 jours à la température ambiante, à l’abri ou non de la lumière. Les échantillons qui avaient été congelés pendant 9 semaines ont conservé également plus de 90 % de leur concentration initiale (intervalle de confiance à 95 %) une fois décongelés, pendant 6 jours à 4 °C et pendant 3 jours à la température ambiante, à l’abri ou non de la lumière.

Conclusions : Les solutions ophtalmiques de ticarcilline peuvent être préparées à l’avance et congelées, sans que cela n’affecte leur durée de conservation. Une fois décongelées, les solutions doivent être utilisées dans les 3 jours si elles sont conservées à la température ambiante ou pendant 6 jours si elles sont conservées à 4 °C. La congélation permet de compléter les épreuves chimiques et microbiologiques avant l’utilisation, au besoin.


Keywords


ticarcillin disodium; ophthalmic solutions; stability; storage; high-performance liquid chromatography; ticarcilline disodique; solutions ophtalmiques; stabilité; entreposage; chromatographie liquide à haute performance

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v58i2.292

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists