Assessment of a Pharmacist-Led Direct Oral Anticoagulant Monitoring Clinic

Authors

  • Jenna Haché Memorial University of Newfoundland and Labrador
  • Kwadwo Osei Bonsu Memorial University of Newfoundland and Labrador
  • Rufaro Chitsike Memorial University of Newfoundland and Labrador
  • Hai Nguyen Memorial University of Newfoundland and Labrador
  • Stephanie Young Memorial University of Newfoundland and Labrador

DOI:

https://doi.org/10.4212/cjhp.v74i1.3035

Abstract

Background: Direct oral anticoagulants (DOACs) are recommended as first-line therapy for treatment and prevention of venous thromboembolism (VTE) and prevention of stroke related to nonvalvular atrial fibrillation. Recent publications have suggested incorporating DOAC monitoring into anticoagulant management clinics. The Eastern Health Adult Outpatient Thrombosis Service (Newfoundland and Labrador) includes a pharmacist-led DOAC monitoring clinic that uses standardized evidence-based care processes.

Objectives: To describe a new pharmacist-led DOAC monitoring clinic and to assess patients’ adherence to medication therapy, adherence to guideline-recommended frequencies for blood work, and adverse and non-adverse events.

Methods: This retrospective chart review involved patients who attended their first visit to the DOAC clinic between October 10, 2017, and May 31, 2018. Patients were followed until November 30, 2018. Data were abstracted from electronic hospital records and the provincial pharmacy network. Descriptive statistics were used to analyze the data: categorical variables were presented as frequencies and percentages; continuous variables were analyzed and presented as means with standard deviations and, where applicable, as medians with interquartile ranges.

Results: Forty-seven patients, who attended a total of 74 clinic visits, were included. Twenty-eight patients (60%) were adherent to their DOAC therapy. All patients had blood work completed before each clinic appointment. The mean time between the first and second sets of blood tests was 6.2 (standard deviation [SD] 1.4) months and between the second and third sets of blood tests was 5.1 (SD 1.0) months. There were no episodes of VTE or major bleeding. There was 1 cerebrovascular accident (3.2 events per 100 person-years, 95% confidence interval [CI] 0.2–15.7) and 5 episodes of clinically relevant non-major bleeding (12.8 events per 100 person-years, 95% CI 4.1–30.1). Pharmacists identified 51 issues at the clinic appointments, of which 48 were medication-related. Referral to the Thrombosis Service physician was required to resolve 8 (16%) of the issues identified. A brief discussion between the Thrombosis Service physician and pharmacist was required to resolve 30 (59%) of the issues, with 13 (25%) resolved by the pharmacist alone.

Conclusions: This study described the implementation and outcomes of a novel pharmacist-led DOAC clinic. Clinic patients underwent blood work at recommended intervals and received guidance on adherence and adverse events; as such, patients had follow-up that aligned with guideline recommendations.

RÉSUMÉ

Contexte : Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont recommandés comme thérapie de première ligne pour le traitement et la prévention de la thromboembolie veineuse (TEV) et la prévention des AVC liés à la fibrillation auriculaire non valvulaire. Des publications récentes ont proposé d’incorporer le contrôle des AOD dans les cliniques des anticoagulants. L’Eastern Health Adult Outpatient Thrombosis Service (St John’s, Terre-Neuve-et-Labrador) comprend une clinique de surveillance des AOD, dirigée par des pharmaciens qui utilisent des processus de soins standardisés basés sur des éléments de preuve.

Objectifs : Décrire une nouvelle clinique de surveillance des AOD dirigée par des pharmaciens et évaluer l’adhésion des patients à la pharmacothérapie, le respect de la fréquence des analyses sanguines recommandées dans les lignes directrices ainsi que les effets indésirables et ceux qui ne le sont pas.

Méthodes : Cet examen rétrospectif des dossiers impliquait des patients ayant effectué leur première visite à la clinique AOD entre le 10 octobre 2017 et le 31 mai 2018. Les patients étaient suivis jusqu’au 30 novembre 2018. Les données analysées provenaient de dossiers d’hospitalisation électroniques et du réseau des pharmacies provinciales. Des statistiques descriptives ont servi à analyser les données : les variables catégorielles ont été présentées sous forme de fréquences et de pourcentages; les variables continues ont été analysées et présentées sous forme de moyennes avec les écarts-types et, le cas échéant, sous forme de moyennes avec les écarts interquartiles.

Résultats : Quarante-sept patients, ayant effectué 74 visites en clinique, ont participé à l’étude. Vingt-huit patients (60 %) se conformaient à leur thérapie AOD. Les analyses sanguines de tous les patients ont été effectuées avant chaque rendez-vous en clinique. Le temps moyen entre le premier et le deuxième ensemble de tests sanguins était de 6,2 mois (écart-type standard [ET] 1,4), et de 5,1 mois (ET 1) entre le deuxième et le troisième. Aucun épisode de TEV ou d’hémorragie importante n’a eu lieu. Il y a eu un accident cérébrovasculaire (3,2 événements par 100 années-personnes; intervalle de confiance [IC] à 95 % 0,2–15,7) et 5 épisodes de saignements non majeurs et cliniquement pertinents (12,8 événements par 100 années-personnes, IC 95 % 4,1–30,1). Les pharmaciens ont décelé 51 problèmes lors des rendez-vous en clinique; parmi ceux-ci, 48 étaient liés aux médicaments. Il a fallu faire appel au médecin du service des thromboses pour résoudre 8 (16 %) problèmes. Une brève discussion entre ce médecin et le pharmacien a été nécessaire pour résoudre 30 (59 %) problèmes et 13 (25 %) ont été réglés uniquement par le pharmacien.

Conclusions : Cette étude décrivait la mise en place et les résultats d’une nouvelle clinique AOD dirigée par les pharmaciens. Les patients de la clinique ont subi une analyse sanguine aux intervalles recommandés et ont reçu des conseils sur l’adhésion et les effets indésirables; les patients ont donc bénéficié d’un suivi conforme aux lignes directrices.

Downloads

Download data is not yet available.

Published

2021-01-15

Issue

Section

Original Research / Recherche originale