Goal Attainment Scaling in the Provision of Pharmaceutical Care to Hospitalized Patients with Cardiovascular Disease: A Pilot Study

Carmine Nieuwstraten, Lisa Dolovich, Heather Chase

Abstract


ABSTRACT

Objectives: To explore the ability of goal attainment scaling to facilitate pharmaceutical care, as measured by the identification of patients’ priorities and the achievement of outcomes that were important to them. The specific objectives were to determine the level of agreement between patients and pharmacists in the identification of medical problems and in the prioritization of problems linked to drug therapy and to determine the proportion of goals achieved relative to the expected level at follow-up.

Methods: The study was a prospective case series involving a convenience sample of patients admitted to St. Joseph’s Hospital, Hamilton, Ontario, with unstable angina. For each patient, 2 pharmacists and the patient independently generated a list of medical problems; the pharmacists’ assessments were based on information in the medical record or an interview. Patients selected the 3 to 5 medical problems associated with drug therapy that they felt were most important, and the pharmacists did the same. The patient and one of the pharmacists completed goal attainment scaling forms together and arranged 2 follow-up times. At each follow-up, goal attainment scores were calculated. Data were analyzed quantitatively and qualitatively.

Results: Fifteen patients participated in the study. The pharmacists identified more medical problems than the patients did (p = 0.004 for pharmacist 1, p = 0.005 for pharmacist 2). Agreement between patients and pharmacists in terms of problem identification was low (kappa = 0.21 for pharmacist 1, kappa = 0.11 for pharmacist 2). The pharmacists ranked fewer than 50% of patients’ top-ranked drugrelated medical problems within their own top 5 selections. Mean scores (± standard deviation) for goal attainment scaling were 50.2 ± 0.3 and 50.4 ± 0.5 at the first and second follow-up times (p = 0.26) (maximum possible score = 80). The proportions of goals for which achievement was at or above the expected level at the 2 follow-up times were 70% and 74%, respectively.

Conclusions: The goal attainment scaling process facilitated pharmaceutical care by helping to identify patients’ priorities and by providing a systematic method for measuring and achieving outcomes that were important to the patients.

RÉSUMÉ

Objectifs : Étudier la capacité de pondérer l’atteinte des objectifs pour faciliter les soins pharmaceutiques, en mesurant l’identification des priorités des patients et l’atteinte des résultats thérapeutiques qui étaient importaient aux yeux des patients. Les objectifs précis étaient de déterminer, d’une part, le degré de concordance entre les problèmes médicaux identifiés par les patients et par les pharmaciens et la priorité accordée aux problèmes pharmacothérapeutiques par ces mêmes personnes, et d’autre part, de déterminer aux visites de suivi la proportion des objectifs qui ont été atteints relativement au degré de concordance attendu.

Méthodes : Étude prospective d’une série de cas issus d’un échantillon de convenance de patients souffrant d’angine instable, admis au St. Joseph’s Hospital de Hamilton, en Ontario. Pour chacun des patients, deux pharmaciens et le patient dressaient chacun de leur côté une liste des problèmes médicaux connus ; l’évaluation des pharmaciens était fondée sur les renseignements contenus dans le dossier médical et obtenus à l’entrevue. Les patients choisissaient de trois à cinq problèmes médicaux associés à un traitement médicamenteux, qu’ils jugeaient importants, et les pharmaciens faisaient de même. Le patient et un des deux pharmaciens complétaient ensemble les formulaires de pondération de l’atteinte des objectifs et ménageaient deux visites de suivi. À chacune des visites de suivi, on calculait les cotes. On a ensuite procédé à l’analyse quantitative et qualitative des données.

Résultats : Quinze patients ont participé à l’étude. Les pharmaciens ont identifié un plus grand nombre de problèmes médicaux que ne l’ont fait les patients (p = 0,004 pour le pharmacien 1 et p = 0,005 pour le pharmacien 2). Le niveau de concordance entre les patients et les pharmaciens en termes d’identification des problèmes était bas (kappa = 0,21 pour le pharmacien 1, kappa = 0,11 pour le pharmacien 2). Les pharmaciens ont classé parmi les cinq problèmes médicaux associés à un médicament qu’ils jugeaient importants, moins de 50 % de ces mêmes problèmes que les patients jugeaient comme prioritaires. Les cotes moyennes pour la pondération de l’atteinte des objectifs (± l’écart type) étaient de 50,2 ± 0,3 et de 50,4 ± 0,5 à la première et à la seconde visite de suivi, respectivement (p = 0,26) (cote maximal possible = 80). La proportion des objectifs qui ont été atteints au-delà des attentes aux deux visites de suivi étaient de 70 % et de 74 %, respectivement.

Conclusions : La méthode de pondération de l’atteinte des objectifs a facilité les soins pharmaceutiques, en permettant d’aider à identifier les priorités des patients et en servant de méthode systématique pour mesurer et atteindre les résultats thérapeutiques qui étaient importants pour les patients.


Keywords


goal attainment scaling; pharmaceutical care; patient outcomes; pondération de l’atteinte des objectifs; soins pharmaceutiques; résultats thérapeutiques

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v55i4.602

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists