Empiric Antibiotic Prescribing Practice in Febrile Neutropenia: Compliance with IDSA Guidelines

Jennifer Newman, Cheryl Thompson, Zafar Hussain, Anne Marie Bombassaro

Abstract


ABSTRACT

Objective: To assess compliance with recommendations for empiric antibiotic therapy for febrile neutropenia, as outlined in the 1997 guidelines of the Infectious Diseases Society of America (IDSA), and to compare selected outcomes of episodes for which treatment was or was not in compliance with these guidelines.

Methods: A concurrent, noninterventional chart review was conducted for 50 consecutive episodes of febrile neutropenia that occurred in 44 patients between January and May 1999 at a university-affiliated, tertiary care referral oncology centre. Empiric antibiotic therapy was assessed for compliance with IDSA guidelines. Episodes treated with compliant and noncompliant treatment regimens were compared for defervescence at 72 h and other selected clinical outcomes. Infection and response to therapy were assessed according to previously published criteria.

Results: An empiric antibiotic regimen that was in compliance with the guidelines was prescribed in 28 (56%) of the 50 episodes. Patients who received such therapy were more likely than those receiving noncompliant therapy to be male (71% and 41%, p = 0.03) and to have a hematological malignancy (75% and 50%, p = 0.07). There were no significant differences between groups with respect to defervescence at 72 h, overall response to therapy, number of modifications to the antibiotic regimen, duration of empiric and total antibiotic therapy, adverse drug reactions, consultation to the infectious disease service, admission to the intensive care unit, or mortality rate.

Conclusion: Because outcomes were similar in patients receiving compliant and noncompliant therapy, it appears unnecessary to implement a prescriptive policy enforcing compliance for all episodes of febrile neutropenia at this oncology centre. 

RÉSUMÉ

Objectif : Évaluer la conformité aux recommandations en matière d’antibiothérapie empirique pour le traitement de la neutropénie fébrile, telles que décrites dans les lignes directrices de 1997 de l’Infectious Diseases Society of America (IDSA), et comparer des résultats thérapeutiques choisis pour les épisodes pour lesquels les lignes directrices avaient ou n’avaient pas été observées.

Méthodes : Une analyse simultanée non expérimentale a été menée sur les données de 50 épisodes consécutifs de neutropénie fébrile qui sont survenus chez 44 patients, entre janvier et mai 1999 à un centre de références de soins tertiaires oncologiques affilié à une université. L’antibiothérapie empirique a été évaluée pour observer le résultat de la conformité aux lignes directrices de l’IDSA. Les épisodes pour lesquels le schéma thérapeutique était ou non conforme avec les lignes directrices ont été comparés, à la recherche de signes de défervescence 72 heures après le traitement et d’autres résultats cliniques choisis. L’infection et la réaction au traitement ont aussi été évaluées conformément à des critères déjà publiés.

Résultats : L’antibiothérapie empirique conforme aux lignes directrices a été prescrite dans 28 (56 %) des 50 épisodes. Les patients qui ont reçu cette antibiothérapie étaient pour la plupart, contrairement à ceux qui ont reçu une antibiothérapie non conforme aux lignes directrices, des hommes (71 % vs 41 %, p = 0,03) et présentaient une affection hématologique (75 % vs 50 %, p = 0,07). Aucune différence notable entre les deux groupes n’a été observée au chapitre de la défervescence à 72 heures, de la réponse globale au traitement, du nombre de modifications de schéma thérapeutique, de la durée du traitement antibiotique empirique et généralisé, des réactions médicamenteuses indésirables, des consultations au service des maladies infectieuses, des admissions à l’unité des soins intensifs, ou de la mortalité.

Conclusion : Étant donné que les résultats étaient semblables pour les patients qui recevaient ou non l’antibiothérapie conformément aux lignes directrices, il semble donc inutile de mettre en oeuvre une politique normative obligeant l’observance des lignes directrices pour tous les épisodes de neutropénie fébrile dans ce centre de soins oncologiques.


Keywords


febrile neutropenia; guidelines; neutropénie fébrile; lignes directrices

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v54i4.668

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists