Stability and Compatibility of Etoposide in Normal Saline

Robert Lepage, Scott E. Walker, James Godin

Abstract


ABSTRACT

Objective: At concentrations greater than 0.4 mg/mL, solutions of etoposide in normal saline are unstable, and the drug precipitates quickly. However, the stability of this drug at much higher concentrations has not been examined. This study was undertaken to evaluate the stability and compatibility of solutions of etoposide in 0.9% sodium chloride (normal saline [NS]), ranging in concentration from 0.20 to 12.00 mg/mL and stored in glass test tubes for 22 days at room temperature (24°C) and in the refrigerator (4°C).

Method: Solutions of etoposide in NS (0.20 to 12.00 mg/mL) were prepared and stored at room temperature (24°C) and in the refrigerator (4°C). A validated, stability-indicating highpressure liquid chromatographic method was used to determine the concentration of the drug on days 0, 1, 2, 5, 7, 14, and 22. Samples were inspected visually to check for the formation of a precipitate.

Results: Etoposide solutions from 0.20 to 0.50 mg/mL and those of 9.50 mg/mL or more were stable for at least 24 h at both temperatures, retaining more than 90% of their initial concentration. The 8.00 mg/mL solution stored at 4°C was also stable for this period. Solutions of 2.00, 4.00, and 6.00 mg/mL precipitated within 2 h. Solutions of 1.00 to 8.00 mg/mL lost more than 10% of their initial concentration within 24 h. Solutions of 0.20, 11.00, and 12.00 mg/mL retained more than 90% of the initial concentration over the full 22-day study period, and no precipitate was observed.

Conclusions: The compatibility of etoposide in 0.9% NS is concentration-dependent. Etoposide solutions at lower concentrations (up to 0.50 mg/mL) retained most of their initial concentration for at least 24 h, and stronger solutions (10.00 mg/mL or more) retained most of their initial concentration for at least 7 days. It is recommended that storage of etoposide solutions in NS (concentration 10 mg/mL or more) at 4°C or 24°C not exceed 5 days, depending on solution sterility and bacterial contamination rate in the particular IV admixture program. Under these conditions, more than 94% of the initial concentration of the drug should be retained.

RÉSUMÉ

Objectif : Les solutions d’étoposide, à des concentrations supérieures à 0,4 mg/mL de solution physiologique salée, sont instables et forment rapidement un précipité. Toutefois, la stabilité de cet agent à des concentrations supérieures n’a pas été évaluée. Cette étude a été menée afin d’évaluer la stabilité et la compatibilité de l’étoposide préparée dans solutions de chlorure de sodium à 0,9 % (solution physiologique salée; NS), à des concentrations allant de 0,20 à 12,00 mg/mL, puis entreposées dans des éprouvettes en verre durant 22 jours, à la température ambiante de 24 °C et au réfrigérateur à 4 °C.

Méthode : Les solutions d’étoposide dans du NS (0,20 à 12,00 mg/mL) ont été préparées puis entreposées à la température ambiante (24 °C) et au réfrigérateur (4°C). La concentration des solutions en médicament a été déterminée au moyen d’une épreuve de stabilité par chromatographie liquide à haute pression validée, aux jours 0, 1, 2, 5, 7, 14, et 22. Les échantillons ont été inspectés visuellement à la recherche d’un précipité.

Résultats : Les solutions d’étoposide aux concentrations allant de 0,20 à 0,50 mg/mL et celles de 9,50 mg/mL ou plus sont restées stables durant au moins 24 heures aux deux températures et ont conservé plus de 90 % de leur concentration initiale en médicament. Les solutions de 8,00 mg/mL conservées à 4 °C sont également restées stables durant cette période. Les solutions de 2,00, 4,00, et 6,00 mg/mL ont formé un précipité après deux heures. Les solutions de 1,00 à 8,00 mg/mL ont perdu plus de 10 % de leur concentration initiale en 24 heures. Les solutions de 0,20, 11,00 et 12,00 mg/mL ont conservé plus de 90 % de leur concentration initiale pendant les 22 jours qu’a duré l’étude et n’ont formé aucun précipité.

Conclusion : La compatibilité de l’étoposide préparée dans un NS à 0,9 % est fonction de la concentration. Les solutions d’étoposide de plus faible concentration (jusqu’à 0,50 mg/mL) ont conservé la plus grande partie de leur concentration initiale en médicament pendant au moins 24 heures, et les solutions à plus forte concentration (10,00 mg/mL ou plus) ont conservé leur concentration initiale en médicament pendant au moins sept jours. Il est recommandé de ne pas conserver les solutions d’étoposide dans du NS (à des concentrations de 10 mg/mL ou plus) à 4 °C ou à 24 °C pendant plus de cinq jours, en tenant compte de la stérilité de la solution et du taux de contamination bactérienne relatif au programme d’additifs aux solutés intraveineux de chaque établissement. Dans ces conditions, les solutions devraient retenir plus de 94 % des concentrations initiales en médicament.


Keywords


etoposide; stability; precipitate; concentration dependent; compatibility; normal saline; stability-indicating; liquid chromatography; étoposide; stabilité; précipité; fonction de la concentration; compatibilité; solution physiologique salée; épreuve de s

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v53i5.771

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists