Pharmacists’ Perceptions of Their Professional Role: Insights into Hospital Pharmacy Culture

Yazid N Al Hamarneh, Meagen Rosenthal, James C McElnay, Ross T Tsuyuki

Abstract


ABSTRACT

Background: Numerous studies have demonstrated the positive impacts of pharmacists on patient outcomes. To capitalize on these positive impacts, hospital pharmacy organizations around the world are now calling on pharmacists to shift their focus from distribution of medications to patient outcomes. This new emphasis is consistent with the vision statement for the profession of pharmacy in Canada, as set out in the Blueprint for Pharmacy: "Optimal drug therapy outcomes for Canadians through patient-centred care". Given the ambitious nature of this statement and these goals, it is essential to understand what pharmacists currently think of their practice.

Objective: To conduct a qualitative and semiquantitative analysis of hospital pharmacists' perceptions of their role in patient care.

Methods: A researcher posing as a University of Alberta student who was studying how health professionals use language to describe what they do contacted the pharmacy departments of all hospitals in Alberta. The "top-of-mind" approach was used in asking hospital pharmacists 2 questions: (1) How many years have you been practising pharmacy? (2) In 3 or 4 words (or phrases), from your perspective could you please tell me, "What does a pharmacist do"? These techniques were used to minimize the impact of social desirability bias. Content analysis was used to categorize hospital pharmacists' responses into 4 broad categories: patient-centred, drug-focused, drug distribution, and ambiguous.

Results: A total of 103 phone calls were made to hospital pharmacies, and 85 pharmacists contacted in this way were willing to participate in the survey. Hospital pharmacists provided 333 individual responses to the question about their activities. Of these, 79 (23.7%) were patientcentred, 98 (29.4%) were drug-focused, and 82 (24.6%) were in the drug-distribution category. Ambiguous responses accounted for the remaining 74 (22.2%).

Conclusion: Aspects of care categorized as other than patient centred should not be construed as unimportant. However, the fact that they were reported in this survey more frequently than patient-centred aspects suggests that hospital pharmacists in Alberta may have not fully embraced the concept of patient-centred care as outlined in the Blueprint for Pharmacy.

RÉSUMÉ

Contexte : De nombreuses études ont montré les influences positives des pharmaciens sur les résultats thérapeutiques. Pour tirer parti de ces influences positives, les organismes de pharmacie hospitalière à l'échelle planétaire demandent donc aux pharmaciens de passer d'une pratique axée sur la distribution des médicaments à une pratique axée sur les résultats cliniques. Cette démarche est conforme à l'énoncé de vision du Plan directeur pour la pharmacie concernant la profession de pharmacien au Canada: « Procurer aux Canadiens un traitement médicamenteux aux résultats optimaux par des soins axés sur le patient. » Étant donné l'objectif ambitieux sous-tendant cet énoncé et les buts de ce plan, il est impératif de connaître l'opinion qu'ont actuellement les pharmaciens de leur profession.

Objectif : Effectuer une analyse qualitative et semi-quantitative des perceptions qu'ont les pharmaciens d'hôpitaux de leur rôle dans les soins aux patients.

Méthodes : Un chercheur s'est fait passer pour un étudiant de l'Université de l'Alberta qui étudiait comment les professionnels de la santé utilisaient le langage pour décrire leur travail. Le chercheur a communiqué avec les services de pharmacie d'hôpitaux de l'Alberta et a demandé aux pharmaciens de répondre spontanément aux questions suivantes : 1) Depuis combien d'années exercez-vous la pharmacie? 2) De votre point de vue, pourriez-vous me dire en trois ou quatre mots (ou expressions) « Qu'est-ce que fait un pharmacien? ». Ces techniques visaient à réduire tout biais induit dans une réponse par le désir de plaire. L'analyse du contenu a servi à classer les réponses de chaque pharmacien d'hôpital dans les quatre grandes catégories de pratique suivantes : axée sur le patient, axée sur les médicaments, axée sur la distribution des médicaments ou réponse ambiguë.

Résultats : Le chercheur a téléphoné en tout à 103 pharmacies d'hôpital et 85 pharmaciens ainsi joints ont accepté de participer au sondage. Les pharmaciens d'hôpitaux ont fourni 333 réponses individuelles à la question concernant leurs activités. De ces réponses, 79 (23,7 %) étaient classées dans la catégorie de pratique axée sur le patient, 98 (29,4 %) à celle axée sur les médicaments et 82 (24,6 %) à celle axée sur la distribution des médicaments. Le reste des réponses, soit 74 (22,2 %), tombaient dans la catégorie ambiguë.

Conclusion : Les aspects des soins classés dans une autre catégorie que ceux axés sur le patient ne doivent pas être interprétés comme étant sans importance. Cependant, le fait qu'ils aient été mentionnés durant ce sondage plus souvent que les aspects des soins axés sur le patient porte à croire que les pharmaciens d'hôpitaux en Alberta pourraient ne pas avoir complètement adhéré au concept des soins axés sur le patient tel qu'il est décrit dans le Plan directeur pour la pharmacie.


Keywords


patient-centred; drug-focused; drug distribution; top-of-mind approach; hospital pharmacist; pharmacy culture; pratique axée sur le patient; pratique axée sur les médicaments; distribution des médicaments; analyse des réponses spontanées

Full Text:

PDF HTML


DOI: http://dx.doi.org/10.4212/cjhp.v64i1.984

ISSN 1920-2903 (Online)
Copyright © 2019 Canadian Society of Hospital Pharmacists